La normalité n’existe pas


Lorsque nous réalisons une action, lorsque nous communiquons, ou lorsque nous observons simplement notre entourage, nous activons un système de classement inconscient. Nous sommes plongés dans la réalité immédiate et elle semble aller de soi. Tant que les choses se passent comme prévu, la réalité nous échappe.

Nous laissons couler le flot immense d’informations et adaptons nos actions en fonction de nos désirs, de nos objectifs… et des possibilités que l’environnement social et physique nous permettent. Tant que tout va bien… le normal nous échappe. Nous ne le voyons pas, il n’existe pas.

Comment ça se fait alors que nous soyons tellement obsédés par la normalité? la normalité est une chimère. elle nous obsède parce qu’elle nous échappe toujours et apparait seulement dans nos imaginaires quand le changement et l’insolite nous effraient.

La normalité n’existe pas… et si elle existait, il faudrait la détruire.

L’imprévu est partout… et s’il n’existait pas il faudrait l’inventer

Publicités

One response to this post.

  1. Merci pour la leçon! Bref mais concis, votre texte m’a inspiré. Peut-être même me faire un tatouage de les dernières phrases!.
    Salutations de l’Argentine et du pardon mon français. Merci encore.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :