Pourquoi l’épisiotomie?


Je suis assez radicale par rapport à cette question-là, comme par rapport à d’autres questions relatives à l’accouchement.
Je persiste à croire que l’épisiotomie est une mutilation génitale féminine et je suis persuadée qu’une déchirure est préférable à une coupure aux ciseaux dans la majorité des cas. Je vais essayer d’exposer mes arguments:
1. Une épisiotomie -contrairement à ce que les gynécos et sages-femmes orthodoxes prétendent- n’évite pas nécessairement les déchirures. Bien au contraire, dans certains cas l’épisiotomie aggrave le risque de déchirure. Pourquoi? parce que les tissus sont fragilisés une fois qu’il y a eu une entaille et qu’on exerce une pression dessus. Pensez à un pan de tissu que vous essayez de déchirer avec vos mains. Vous pouvez tirer dessus tout ce que vous voudrez, pour essayer de le déchirer en deux morceaux, si les bords son solidement consolidés, vous n’y arriverez pas. Qu’est-ce qu’on fait, dans ces cas-là, pour arriver à déchirer le tissu? On fait une petite entaille… et le tissu se déchire facilement lorsqu’on tire des deux côtés de l’entaille, en suivant la direction entamée par celle-ci… Nos tissus agissent de la même façon lors d’une épisiotomie et que la tête du bébé passe en exerçant la pression inévitable qu’elle exerce.
2. Il n’y a AUCUN avantage du point de vue de la cicatrisation d’une « coupure nette » -comme l’épisio- par rapport à une déchirure qui suit la structure naturelle des tissus. D’ailleurs, les techniques les plus modernes de chirurgie coupent des entailles dans les tissus et déchirent par la suite. C’est étonnant qu’on continue à pratiquer l’épisiotomie, alors que certains chirurgiens réalisent même les césariennes en déchirant les couches successives de tissus. La « coupure nette » tout comme la position couchée sur le dos imposée aux parturientes, comme le monitoring, comme les hormones synthétiques, comme plein d’autres pratiques imposées lors des accouchements ont des avantages pour les professionnels de la santé et PAS POUR LES FEMMES. C’est sûr que ça doit être plus facile de recoudre une ligne droite, plutôt qu’une ligne inégale… mais le corps humain cicatrice mieux dans le deuxième cas.
3. Puis, une épisiotomie est une blessure préméditée, voulue et vouée à être cousue. Pratiquée de manière systématique, elle est une expression, dans la chair des femmes, du pouvoir médical, des peurs et de la volonté de contrôler tout ! Une déchirure n’a pas toujours besoin d’être re-cousue et parfois il y en a pas du tout (j’ai accouché de deux GROS bbs sans déchirure d’aucune sorte !). Une épisiotomie est délibérément provoquée, pas moyen d’échapper à ses effets, même si c’est « bien fait ». Je préfère courir le risque de déchirer et attendre pour voir (peut-être je ne le serai pas du tout) que couper d’office : là, pas moyen d’échapper aux désagréments !
Voilà pourquoi j’interdis et j’interdirais toujours de pratiquer une épisiotomie sur mon corps. Je suis prête à signer un document où serait écrit noir sur blanc que je préfère déchirer à être coupée.

Publicités

3 responses to this post.

  1. Lors de mon dernier accouchement, j’ai déchiré. Et 2 semaines plus tard, je ne sentais plus la déchirure, ça s’est super bien remis. 1 an plus tard, lors d’un contrôle, on m’a dit: si je ne savais pas que vous aviez déchiré, je ne l’aurais pas remarqué! (j’ai été suturée)
    La nature est bien faite je trouve.

    Réponse

  2. Posted by Charlène on 16 septembre, 2010 at 5:14

    Entièrement d’accord avec ce que je lis au dessus. Aujourd’hui, un accouchement n’a malheureusement plus rien de naturel. On arrive à la maternité, ou on nous allonge pendant des heures bloquée par une perfusion, une peridurale et un monitoring. Or, pourquoi pensez vous que les femmes en afrique accouche debout accrochée à une branche d’arbre ? Parce que le poids du bébé permet la dilatation et l’ouverture du vagin. Aujourd’hui, allongée pendant des heures, le poids du bébé ne joue plus son rôle, impossible d’adopter une position pour soulager les contractions de façon naturelle, le col ne se dilate pas assez vite, du coup, pour gagner du temps, on vous injecte un peu d’ocytocine pour accélérer le travail, et au moment de l’accouchement, on pratique une episio.
    J’ai accouché d’un premier enfant sans péridural, et sans episio, et il pesait 3,4kg. J’ai parlé longuement avec mon gyneco du fait que je voulais accoucher le plus naturellement possible. J’ai donc pu me lever autant que j’ai voulu, marcher en attendant le moment M, prendre des positions pour soulager les contractions. J’ai senti tout, mon bébé naitre, et il est passé comme une lettre à la poste. C’est vrai que les contractions c’est pas une partie de plaisir, mais ca n’a rien d’insupportable quand on sait comment les soulager. Je ne comprend pas comment une femme peut dire c’était super je n’ai rien senti. La douleur ok, c’est super de ne pas avoir mal. Mais ne pas sentir sont enfant sortir de son corps, c’est vraiment dommage.
    Tout ca pour dire que moi pareil, je refuserais toujours l’episio. Il suffit de se renseigner un peu pour effectivement comprendre que ca n’evite pas le risque de dechirure, au contraire, il suffit de chercher le mot episiotomie dans wikipedia et de regarder les chiffres. Ensuite de se renseigner sur les choses a faire pour faciliter la dilation et ainsi réduire encore le risque de déchirure. Et comme c’est très bien dit, la dechirure n’est qu’un risque, l’episio une certitude. La grossesse n’est pas une maladie, et l’accouchement n’est pas un acte médical. C’est une chose naturelle et notre corps est fait pour ça. La nature est bien faite, alors personnellement je crie haut et fort, laissons la nature faire son travail !

    Réponse

    • Posted by ecohumanist on 17 septembre, 2010 at 5:01

      Merci pour ton commentaire! c’est en effet une question d’information… mais aussi, comme tu le dis si bien, de courage et d’affirmation de soi! bonne continuation et au plaisir de te lire (et je promets des articles plus frais et en français!)

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :