Interdictions courantes(?) durant la grossesse (et pas toujours justifiables)


Voici quelques premières trouvailles venant de l’autre côté du miroir. Il s’agit de quelques interdictions étonnantes qui semblent peser sur les femmes enceintes… glanées depuis mes débuts comme doula.

Première interdiction : les bains et la piscine à cause des infections vaginales récurrentes (candidose).

Interdire la piscine n’a pas résolu le problème de la future maman, pire, ça la prive d’une des rares activités physiques qu’elle aime (nager).

Qu’est-ce que la piscine a à voir avec le changement du PH du vagin lors de la grossesse, qui explique l’apparition plus courante de ces infections? N’est-ce pas préférable de traiter les infections lorsqu’elles apparaissent (de toute façon, elles continuent à revenir, même sans fréquenter la piscine…)?

Est-ce que la piscine aggrave vraiment ce type d’infections?

Je ne me rappelle pas que la sage-femme qui a suivi mes grossesses -ni même ma gynéco- n’ait jamais parlé d’un lien entre infection et piscine… Mais bon, tout le monde ne semble pas partager le même avis!

Deuxième interdiction : pas de rapports sexuels puisqu’il y a des contractions.

Quand on demande à la future maman si celles-ci sont régulières, douloureuses ou accompagnées de pertes, elle répond non… étant au 4e mois de grossesse, on pourrait soupçonner des Braxton-Hicks. Elle n’en a jamais entendu parler…

Faudrait qu’on m’explique…

Troisième interdiction : plus de fruits! (celle-là, est bonne!) Car ça empire les aigreurs d’estomac de madame…

Au lieu de ça, le gynéco a doublé la dose de vitamine C (synthétique)…

Cette femme me dit, complice « je me suis rendu compte que les pommes et les poires m’aident, au contraire, à avoir moins le brûlant… mais je n’ai pas dit ça au docteur puisqu’il n’aime pas que je lui désobéisse… »

Magnifique!

Publicités

2 responses to this post.

  1. Posted by Grisouille on 27 septembre, 2010 at 8:18

    Très intéressant cet article…

    Pour ma grossesse gémellaire, on m’avait déconseillé la piscine, mais à cause du changement de température qui peut faciliter la venue des contractions. J’ai testé une fois et j’y suis restée 5 minutes car effectivement, le froid faisait que tout mes muscles se contractaient, y compris l’utérus.

    Par contre, j’ai testé la piscine chaude, à 33°C, et bien c’est super agréable, ça détend, c’est comme sa propre baignoire, mais en plus grand. Par contre, il est déconseillé de prendre un eau trop riche en soufre si on se baigne dans une eau thermale.

    Autant je comprends l’interdiction de relations sexuelles sur les 2 derniers mois d’une grossesse gémellaire, autant ça me semble un non sens à 4 mois. Par contre, je peux comprendre que la femme soit gênée par le ventre et qu’il soit difficile de trouver une position confortable.

    Si c’est par crainte de la toxoplasmose, la fameuse interdiction de fruits, mon gygy m’avait dit que la toxoplasmose est transmise par les fruits qui poussent à – de 20 cm du sol, donc les pommes et les poires sont hors de cause.

    Si on veut tout de même consommer ces fruits, on peut les laver dans une eau contenant de l’extrait de pépins de pamplemousse pour les rendre « sains » (approuvable par un médecin lol) (valable aussi pour la salade…).

    Réponse

  2. Posted by ecohumanist on 12 octobre, 2010 at 4:54

    comme pour plein d’autres choses, Grisouille, hein?

    Souvent on se contente de prescrire, vite fait, des indications, des recettes, sans aller plus loin…

    J’avais aussi remarqué que pendant que je nageais, j’avais plus de contractions… mais elles ne m’ont jamais inquiétée : n’étant ni douloureuses, ni régulières, ni accompagnées de pertes, ni prenant plus de temps que la demi heure que je restais dans l’eau, j’ai continué à nager jusqu’à la semaine 39 de grossesse…

    Dans ce cas-ci, on a interdit à la femme d’aller à la piscine pour ses mycoses répétées… Ce qui me semble douteux car, d’une part une candidose n’est pas une infection dangereuse et se soigne facilement, et d’autre part je ne vois pas l’impact de la piscine là-dedans… mais je ne nie pas qu’il puisse y en avoir…

    bref… ce qui n’est pas évident, c’est d’accompagner des femmes dans ces cas-là…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :